Voyage sur mesure en Ouzbekistan

TACHKENT - SAMARCANDE - SENTOB - LAC AYDARKUL - NOURATA - BOUKHARA - KHIVA - OURGUENCH - TACHKENT

A la nuit tombée, la lune éclaire les sommets des minarets, les coupoles des mosquées et les portes monumentales des madrasas, dans les villes-étapes de la Route de la Soie. Khiva, l’oasis du Khorezm, Boukhara, la beauté de l’esprit et Samarcande la perle de la Transoxiane et Chakhrisabz, ville natale de Tamerlan, vous plongeront dans une atmosphère digne des "Mille et Une Nuits". Un voyage tout en contraste, mêlant l’hospitalité sincère du peuple ouzbèke et la découverte du riche patrimoine culturel d’Asie Centrale.

Contactez-nous pour personnaliser votre circuit

Dates

L'Ouzbekistan possède un climat excessivement continental. En été en hiver, les températures peuvent atteindre respectivement +40 et -60°C selon les régions ! C'est pourquoi, les meilleures périodes pour visiter l'Ouzbekistan, sont le printemps (avril-mai) et l'automne (septembre-octobre).

Etapes

  • J1: Arrivée à Tachkent
  • J2: Tachkent - Samarcande
  • J3: Samarcande
  • J4 et J5: Sentob
  • J6: Sentob - Lac Aydarkul - Campement en Yourte
  • J7: Nourata - Boukhara
  • J8: Boukhara
  • J9: Boukhara
  • J10: Boukhara - Khiva
  • J11: Khiva
  • J12: Khiva - Ourguench - Tachkent
  • J13: Tachkent - Vol retour

Points forts

  • Samarcande, surnommée « la perle de l’Ouzbékistan »
  • Boukhara, avec ses 140 sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO
  • Khiva, une véritable ville-musée, où le temps semble s'être arrêté
  • Les rencontres authentiques, avec les habitants du village de Sentob
  • Le campement en yourte, près du lac Aydarkul

Bien comparer

  • L’assistance francophone 7J/24H grâce à notre représentant local
  • Voyage entièrement privé !
  • L’accompagnement par un guide local francophone, rien que pour vous, tout au long de votre voyage
  • Les transferts en TGV et en avion, pour réduire les temps de route

Bien entendu, votre voyage étant réalisé entièrement sur mesure, c'est vous qui décidez des services que vous souhaitez inclure en fonction de vos envies et de votre budget.

J1 Arrivée à Tachkent

Arrivée à l’aéroport de Tachkent. Accueil à l’aéroport par votre guide et votre chauffeur. Petit-déjeuner à l’hôtel et un peu de repos après le vol. Découverte panoramique de Tachkent – capitale de l’Ouzbékistan. Visite de la vieille ville : la place Khasti Imam (XVI-XXI s) avec la medersa Barak-Khan, le mausolée de Kaffal Chochiy, la mosquée Tilla Chaykh et une immense mosqué moderne. L’ensemble architectural regroupe la magnifique médersa Barak Khan(XVI s), séminaire musulman où sont enseignés non seulement les sciences réligieuses mais aussi les sciences profanes.

La médersa Mouyi Mouborak (XVI-XIX s) qui est devenue la bibliothèque conserve le Coran du calife Othman (VII s), un manuscrit connu comme étant la plus ancienne version écrite du Coran, trésor inestimable rapporté par Tamerlan. Déjeuner libre. Visite du marché Tchor Sou, le plus ancien bazar de la ville. On peut passer la journée pour visiter tout le marché. Nous visitons quelques pavillons intéressants. Dîner dans un restaurant local avec des brochettes ouzbeks et nuit à l’hôtel.


J2 Tachkent - Samarcande

Petit-déjeuner à l’hôtel. Transfert à la gare pour prendre le train TGV vers 08h00 pour Samarcande. 310 km en TGV / 2h10. Arrivée à Samarcande vers 10h10. Nous débutons notre visite de la ville. Capitale de Tamerlan, Samarcande fut la principale cité de l’antique Sogdiane. Au carrefour des grandes routes commerciales venant de Chine, de Sibérie, de Perse et d’Occident, elle prospéra jusqu’au déferlement des hordes mongoles de Gengis Khan, qui détruisirent la cité avant de la reconstruire sur les cendres des faubourgs. L’heure de gloire de Samarcande vint deux siècles plus tard, lorsque Tamerlan en fit la capitale de son empire.

Découverte de la fameuse place du Réghistan, la plus belle place d’Asie Centrale, qui marque le centre de Samarcande. C’est un ensemble unique de trois madrasas de briques, décorées de délicats carreaux de faïence émaillées et transformées en centres artisanaux : Tilia- Kari (mosquée d’or), Sher-Dor (médersa avec les représentations des lions sur le portail), Oulougbek (médersa du prince astronome témouride), qui datent du 15è au 17è siècles. Dans la médersa Oulougbek, nous visitons un petit musée de l’astronomie. A Tilla Kari, sont exposées des vieilles photos de la ville. Dans la médersa Cher-Dor, nous visitons l’atelier d’un musicien, qui joue un peu de tous les instruments de musiques ouzbèkes. Déjeuner libre.

Puis, nous visitons le mausolée Gour Emir, qui donne une idée de la puissance de l’empreur Temour. Nous découvrons aussi la statue du souverain, qui se trouve non loin et finissons nos visites par la nécropole de Chakhi Zinda, le roi vivant. Cet épithète est utilisée pour Koussam Ibn Abbas – cousin du prophète Mohammed – dont le mausolée est entouré de la nécropole. Au total il y a 44 monuments, dont la moitié a été restaurée (essentiellement des mausolées). Dîner au restaurant et nuit à l’hôtel.


J3 Samarcande

Petit déjeuner à l’hôtel. Continuation des visites. Nous visitons la célèbre mosquée de Bibi Khanum (XV s). Immense mosquée, construite par Tamerlan, en l’honneur de sa glorieuse victoire sur le sultanat de Dehli, avec 400 piliers en marbres. La mosquée a été détruite, puis restauré en 2003. Nous découvrons le marché Siyob, le marché central de Samarcande. Ce marché est très réputé pour ses pains locaux « non » et ses raisins secs, fabriqués dans la région. Déjeuner libre.

Puis, nous continuons la visite de la ville. Nous visitons le musée archéologique d’Afrasiab, qui relate les 20 siècles d’histoire de Samarcande et qui se trouve sur les collines d’Afrasiab. Samarcande était construite sur ces collines, jusqu’à l’arrivée de Gengis Khan, qui a complètement détruit la ville. Le Musée Afrasiab nous raconte la vie de la ville pré-mongole. Le chef-d’œuvre du musée, sont ses fresques sogdiennes préislamiques (VIII s). Ensuite, nous visitons les vestiges du fameux observatoire astronomique d’Oulougbek du XV s. Oulougbek le roi astronome, petit fils de Tamerlan, a construit cet observatoire. A l’aide de son instrument géant – un sextant – Oulougbek a réussi à détecter les cordonnées de 1018 étoiles, avec une telle exactitude qu’il a fait seulement des erreurs de l’ordre de quelques secondes. Dîner au restaurant et nuit à l’hôtel.


J4 et J5 Sentob

Petit-déjeuner à l’hôtel. Départ pour le village de Sentob, un très beau village tadjik, au bord d’une rivière et ceint de vergers luxuriants. 250km / env. 4h de voiture. Déjeuner, puis une immersion au joli village de Sentob, au pied des petites montagnes de Nurata. Détente, balade facile dans le village et rencontre des habitants. Le lendemain matin, après le petit déjeuner, randonnée jusqu’à l’ancienne forteresse (Kala) et traversée de villages typiques. Visite d’un site archéologique, où subsistent encore des écritures arabes. La vallée est idéale pour l’observation des oiseaux et possède une flore très variée. Retour chez l’habitant. Le soir, on participe à la préparation du plat traditionnel « palov ». Nuits en maison d’hôtes.


J6 Sentob - Lac Aydarkul - Campement en Yourte

Après le petit déjeuner, route vers le lac Aydarkul. 180km / env. 2 heures de route en voiture. Arrivée au lac et pique-nique au bord du lac. Temps libre. Il y a la possibilité de se baigner (selon le climat) et de se balader autour du lac, qui fait 170 km de long et 35 km de large. Ensuite, nous nous rendrons au camp de yourte. Installation. Puis, il y a la possibilité de se balader à dos des chameaux. Le soir nous pourrons profiter d’un beau spectacle naturel, avec le coucher du soleil. Diner au camp de yourte. Après le dîner, nous assisterons à un petit concert du Akin (chanteur des chansons kazakh). Nuit sous la yourte.


J7 Nourata - Boukhara

Après le petit déjeuner, route vers Boukhara (env. 4h30 de route). Nous nous arrêtons à la ville Nourata, qui est rendu célèbre à la fois par sa source, par la ruine de la garnison d’Alexandre le Grand et par ses monuments historiques. Arrivée à la ville de Nourata et visite de la source, avec ses poissons sacrés, la mosquée et le fort en ruine d’Alexandre Le Grand. Déjeuner libre. Nous continuons notre route jusqu’à Guijduvan, où nous visitons la maison d’un céramiste qui s’appelle Abdoullo. Nous continuons notre route. Arrivée à Boukhara. Installation l’hôtel. La plupart des centres d’intérêt de Boukhara, sont concentrés dans la vieille ville du Chakhristan et se visitent à pied. Nuit en hôtel à Boukhara


J8 Boukhara

Petit déjeuner à l’hôtel. Puis, nous commençons les visites vers 09h00. Toute la journée est consacrée à découvrir la vieille ville de Boukhara la Noble. Autrefois, Boukhara était une ville sacrée et interdite pour les non-musulmans. C’était le centre de l’islam de la région, avec 200 médersas et 365 mosquées. C’était un grand centre du soufisme. Il y a eu tellement de célèbres maîtres soufis, que la ville porte le titre « Charif » ( Sacré, Noble). Nous visitons en premier un des plus vieux mausolées du monde musulman : Le mausolée d’Ismaïl Samani (IX-X s.), construit par le fondateur de la dynastie Samanide (première dynastie locale musulmane d’Asie Centrale). Un beau mausolée, fait uniquement en brique cuite, surnommé « Perle de Boukhara ». Près de là, nous visitons un sanctuaire du prophète biblique Job : Tchasma Ayub. Une vieille légende raconte que, dans cet endroit là, il y avait une puits fait par le miracle de Job, à la place duquel se trouve un mausolée bâti au XII s. et agrandi au XVI s. Actuellement, ce mausolée est transformé en musée de l’eau.

À pied, nous découvrons la mosquée Bolo Khaouz (1712), qui possède 20 élégants piliers de bois et une coupole interne, ornée de rayons solaires. Devant la mosquée se trouvent un bassin et un petit minaret. Nous montons à l’Ark, citadelle des Émirs de Boukhara, vieille de 2000, avec son entrée monumentale. Nous découvrons sa mosquée du Vendredi (devenue musée de la calligraphie), sa cour du trône et sa chancellerie, qui est transformée en un petit musée, donnant une bonne image de la vie aux 18è et 19è siècles. Déjeuner libre.

Nous continuons par le complexe Poi-Kalyan, le « Piédestal de Là-Haut » du XII-XVI s. Il se compose du minaret Kalon (XII s) de 46m de haut, la grande mosquée Kalon (XVI s), d’une capacité plus de 10 000 personnes et la célèbre médersa Mir Arab(XVI s). Le majestueux minaret Kalyan, fut l’un des rares monuments épargnés par Genghis Khan, qui ravagea le pays en 1220. Il domine de 46 m, la mosquée à la grande cour et aux nombreuses coupoles et la medersa Miri Arab, une école coranique toujours en activité (mais qu’on ne visite pas). Ils sont des exemples magnifiques de l’architecture musulmane.

Nous visitons aussi les vieux marchés centraux de Boukhara, où il y a beaucoup de marchands, dont de vrais artisans, qui fabriquent encore eux même leurs articles. Visite de Toqi Zargaron (XVI s), coupole marchande des bijoutiers qui l’occupaient à l’époque. Nous nous arrêtons devant un marchand d’épices, qui propose plusieurs tisanes d’après la recette d’Avicenne, largement utilisées dans la médecine traditionnelle. Boukhara est le pays d’Avicenne, un célèbre médecin. Nous découvrons aussi l’atelier d’un forgeron. Boukhara est réputé pour ses couteaux de poche et ses couteaux de Damas. Nous admirons encore les médresas « koch », Oulough Beg (XV s) et Abdul Aziz Khan (XVII s), dont l’architecture et la décoration furent réalisées par les meilleurs maîtres artisans de l’époque. Nous y entrons pour visiter une cellule d’étudiant bien conservée.

Puis, nous passons par une deuxième coupole marchande, Toqi Telpak Furushon (XVI s), où on vendait à l’époque des chapeaux. Nous jetons un coup d’œil dans un bain public, le Hammami Bozori Kord (XVI s). A l’époque, une fois par semaine, les Boukhariotes allaient au hammam. La mosquée Magok-i-Attari (XI-XII s) – transformée en musée de tapis – et construite sur un temple zoroastrien, qui avait succédé à un monastère bouddhiste, est remarquable pour ses décorations géométriques en brique, améliorées par des ornementations en céramiques. Nous traversons le Toki Sarafon(XVI s), ou troisième coupole marchande. Aux pieds d’arbres énormes qui ombragent un grand bassin, visite de trois bâtiments du complexe Lyab-i-Khauz, datant de 1620. Il y a 100 ans, dans les rue de la ville, on pouvait encore rencontrer les groupes derviches, qui passaient en chantant et en honorant Allah. Ils dormaient et faisaient leurs rituels dans une auberge dite : « Khanaga ».

La statue de Nasr ed Din nous rappelle les facéties philosophiques de ce personnage dit historique ; la medersa Nadir Divan Beghi possède une remarquable décoration faite du soleil à tête de Mongole et d’oiseaux fantastiques sémourgue. La médresa Kukeldash, la plus grande médersa de la ville, comprend 140 cellules sur deux niveaux. Le soir nous assisterons à un concert folklorique, dans une ancienne médersa et nous dînons dans un ancien caravansérail. Nuit en hôtel à Boukhara


J9 Boukhara

Petit déjeuner à l’hôtel. Puis, nous visitons les environs de la ville de Boukhara. A 15 km, se trouve le complexe Bakhoviddin Nakchbandi (XIVème s.), un autre maitre soufi, fondateur de la confrérie « Nakchbandiya », l’une des branches principales du soufisme de nos jours. Dans le monde il y a plus de 40 millions de représentants de cette confrérie. C’est un lieu de pèlerinage toujours très fréquenté et ce maître est considéré comme saint patron de Boukhara. Bakhoviddin Nakchbandi avait passé une vie simple, toujours prêt à aider son peuple, ce que lui a valu une popularité qui a traversé les siècles.

Nous visitons l’école de miniature et la fabrique du papier de soie de Boukhara. Puis, nous faisons connaissance avec le plus célébre peintre des célèbres miniatures. Nous y découvrons la savoir faire du papier de soie. L’école de miniature de Boukhara diffère des autres écoles, par le sujet des peintures. Le sujet principal est le soufisme et la philosophie soufique. Nous visitons aussi le palais d’été des émirs de Boukhara « Sitorai Mokhi Khossa ». Retour à la vieille ville. Temps libre pour les découvertes personnelles ou pour aller au hammam. Dîner dans un célèbre restaurant de la vielle ville. Nuit à l’hôtel.


J10 Boukhara - Khiva

Vers 4h20 du matin, transfert à la gare pour prendre le train pour Khiva. 450 km – 6h en train. Petit-déjeuner (pique-nique) dans le train. Arrivée à Khiva vers 11h00. Transfert (18 km) et installation à l’hôtel. Nous commençons les visites vers 13h00. La médresa Mohammed Rakhim Khan(XIX s), aux deux cours, est devenue un centre artisanal et un musée intéressant. Dans les ruelles, les anciens caravansérails, ou les médersas, sont devenus des ateliers d’artisanat. Nous visitons un de ces ateliers de bois sculpté. Ensuite, nous allons voir les médresa koch Allazh Kouli Khan et Kutlug Murad Inak, avec sa citerne. Le palais Tash Khaouli (XIX s) était la deuxième résidence du khan, qui comprend les cours du harem et du pavillon des invités, recouvertes de magnifiques faïences, aux motifs préislamiques. Cela donne une image exacte, du mode de vie ancien de Khiva, ainsi que du riche artisanat de la région.

Nous entrons dans l’imposant mausolée Pakhlavan Mahmoud (XIX s), grand maître soufi et saint patron de Khiva. C’est un célèbre lutteur, poète et maitre soufi, qui a vécu au XIII s. et une personnalité très populaire de la région, en l’honneur duquel est construit un très beau mausolée, revêtu de majolique en céramique. Dès le matin, jusqu’au soir, des pèlerins viennent visiter son mausolée. Nous observons les coutumes, les traditions et les superstitions, autour du tombeau d’un maître soufi. Certains montent au sommet du minaret Islam Khodja, le symbole de la ville. Cette ville possède le plus grand nombre de minarets de toutes les villes d’Asie Centrale. D’autres visitent la médersa Islam Khodja, qui est devenue le musée des arts décoratifs et de la photographie. Note : Le programme peut-être modifié, selon l’horaire du train. Dîner dans un restaurant et nuit en hôtel.


J11 Khiva

Khiva «Ichan-Kala», est entourée de murailles imposantes, de 2200 m de long, avec 4 portes d’entrée. Elle est surnommée « ville-musée en plein air ». Les silhouettes de ses minarets, dominant les terrasses des maisons d’argile et les murs puissants de sa forteresse, donnent à Khiva l’image exotique d’une ville médiévale centre asiatique, sur la fameuse « Route de la Soie». Nous contournons la muraille jusqu’à l’ouest, puis nous entrons par la porte de l’Ouest et examinons la carte en céramique de la ville. Nous commençons notre visite par la médersa Mohammed Amin Khan (XIX s), transformée en hôtel. Nous entrons dans la cour. Sa minaret Kalta Minar devait être le plus grand minaret du monde musulman, mais seule la base fut élevée en 1855. Déjeuner libre.

La prison du Khan révèle la cruauté des supplices encourus, jusqu’au début du XXe siècle ! Sur fond de ciel bleu, nous pouvons découvrir la mosquée, l’atelier de la citadelle Konya Ark (transformé en musée), la cour de réception et la salle du trône. En fin d’après-midi, vous pourrez monter au sommet du bastion Ak Cheikh Bobo, d’où la vue permet d’apprécier l’étendue des murailles et de distinguer tous les monuments principaux de la ville close. Temps libre pour des découvertes personnelles. Dîner dans une ancienne médersa, qui s’est transformée en un restaurant. Nuit en hôtel


J12 Khiva - Ourguench - Tachkent

Petit-déjeuner à l’hôtel. Transfèrt à l’aéroport d’Ourguench, pour prendre le vol vers Tachkent. Arrivée à Tachkent. Installation à l’hôtel. Temps libre pour des découvertes personnelles. Ce peut être l’occasion pour faire vos dernières emplettes. Diner dans un célèbre restaurant. Nuit à l’hôtel.


J13 Tachkent - Vol retour

Transfert à l’aéroport international pour votre vol retour.


Budget

Ce circuit peut être pour vous une source d’inspiration. Dans tous les cas, nous étudierons ensemble vos envies afin de vous proposer un véritable voyage sur mesure, adapté à vos souhaits et à votre budget. Le tarif communiqué pour ce circuit est fonction de la catégorie des hôtels, des transports (privés ou groupés), des visites (avec ou sans guide), des repas (inclus ou libres) et du nombre de personnes avec qui vous voyagez, entre autres.

INCLUS

  • Assistance sur place 24H/7J par notre représentant local francophone
  • Votre carnet de voyage
  • L'accompagnement par votre guide privé francophone, du début jusqu'à la fin du circuit.
  • Les transferts depuis et vers les aéroports
  • Les billets de train
  • Le vol intérieur
  • Les hébergements, petits déjeuners inclus
  • Les repas mentionnés dans le jour par jour
  • Les entrées, pour les visites indiquées dans le jour par jour
  • Les frais de dossier

 

PAS INCLUS

  • Le vol international et les éventuelles taxes aux aéroports
  • Les visas
  • Les repas, lorsqu'ils ne sont pas mentionnés comme inclus dans le jour par jour
  • Les entrées aux sites et musées lorsqu'ils ne sont pas mentionnés comme inclus dans le jour par jour
  • Les activités et les excursions lorsqu'elles ne sont pas mentionnées comme incluses dans le jour par jour
  • Les boissons, dépenses personnelles et éventuels pourboires
  • Les assurances voyage
  • D'une manière générale, tout ce qui n’est pas inclus dans "Le prix comprend"