Colette / Cuba en petit groupe / Décembre 2021

Colette / Cuba en petit groupe / Décembre 2021

Enfin à Cuba le 25 novembre 2021 après deux reports dû à la pandémie. Je n’y croyais plus. Cuba est un pays riche sur les plans historique, culturel, architectural… C’est un dépaysement, un autre monde, où subsiste la carte de rationnement, où se forment des files d’attente devant des magasins aux rayons presque vides. En revanche, les marchés sont bien achalandés en fruits et légumes. Il existe des magasins, où les Cubains détenteurs d’une carte spéciale, peuvent acheter, en euros, des appareils ménagers, des motos électriques… C’est le pays de la débrouille!

Des villes comme Trinidad, Baracoa, Camaguey, semblent figées dans le temps. Bruno a revu le programme pour s’adapter aux circonstances particulières et surtout a pris une guide pour l’assister.  Cari était géniale, pleine de vie, enthousiaste, positive, subtile et ayant à cœur de nous faire découvrir et aimer son pays.  A eux deux, ils nous ont rendu le séjour agréable, trouvant toujours une solution et des activités de remplacement quand celles prévues étaient fermées .

Je n’oublie pas le chauffeur qui a conduit avec prudence sur des routes mal entretenues et qui s’est révélé être un excellent secouriste. Deux années sans touristes : nous étions souvent les premiers. A nous, les plages désertes ou presque… Belles rencontres avec des groupes de musicien qui reprenaient les répétitions, rencontre émouvante avec Amado, le charbonnier. Routes insolites, où notre car croisait des charrettes tirées par des chevaux ou des bœufs, des bicyclettes, des cavaliers, où des agriculteurs faisaient sécher des grains de riz sur l’un des bas-côtés.

J’ai apprécié les 3  derniers jours à La Havane, où les Cubains étaient de nouveau dans la rue, 3 jours pour arpenter la ville à notre rythme et en toute liberté et s’imprégner de l’ambiance, qui faisait défaut à notre arrivée, 3 semaines plus tôt .

Merci Bruno pour ce voyage bien préparé, sans oublier l’aide apportée dans les démarches. Merci aussi à ton assistante, Charo; à Cari notre guide et à notre chauffeur.