Voyage sur mesure en Jordanie

AMMAN - CHATEAUX DU DESERT - CHAUMARI - SALT - JERASH - AJLUN - MER MORTE - DANA - PETRA - WADI RUM - AQABA - AMMAN

Contactez-nous pour personnaliser votre circuit

Voyage sur mesure en Jordanie

Dates

Le climat de la Jordanie est aride, marqué par des étés chauds et des hivers doux durant lesquels les températures descendent jusqu'à 4°C dans le nord et 10°C dans le sud. Les variations climatiques sont principalement dues à la géographie du pays, qui va des hauts plateaux aux dépressions sous le niveau de la mer. La meilleure période pour visiter la Jordanie est le printemps ou l'automne, lorsque les températures sont agréables, évitant ainsi le soleil brûlant de l'été et les vents froids de l'hiver.

Etapes

  • J1: Arrivé à Amman
  • J2: Découverte d'Amman
  • J3: Amman - Les châteaux du désert - Réserve de Shaumari - Amman
  • J4: Amman - Salt - Iraq el Amir - Amman
  • J5: Amman - Jerash - Ajlun
  • J6: Ajlun - Um Qais - Um Al Jimal - Ajlun
  • J7: Aljun - Wadi Mujib - Mer Morte
  • J8: Mer Morte - Madaba - Mont Nebo - Kérak -Dana
  • J9: Dana - Shobak - Little Petra - Petra
  • J10: Petra
  • J11: Petra - Wadi Rum
  • J12: Wadi Rum - Aqaba
  • J13: Aqaba - Amman
  • J14: Amman - Vol retour

Points forts

Bien comparer

Bien entendu, votre voyage étant réalisé entièrement sur mesure, c'est vous qui décidez des services que vous souhaitez inclure en fonction de vos envies et de votre budget.

J1 Arrivé à Amman

Arrivée à l’aéroport Reine-Alia d’Amman. Accueil à l’aéroport par notre représentant puis transfert à votre hôtel.


J2 Découverte d'Amman

Journée libre à Amman pour découvrir la ville à votre rythme. Amman fait partie des plus anciennes villes au monde encore habitées. Dès 1200 av JC elle fut la capitale ammonite sous le nom de Rabbat Ammon, puis devint Philadelphie, citée du décapole romain. Au sommet d’une colline dominant la ville basse, du haut de l’ancienne citadelle, vous pourrez admirer les vestiges laissés par ces civilisations : les colonnes du temple romain d’Hercule, les chapiteaux de l’église Byzantine, les sculptures du palais Omeyyade. Vous découvrirez aussi les trésors du musée archéologique d’Amman.

En contre bas vous pourrez visiter le théâtre romain de 6000 places, l’odéon et le nymphée. Amman fut construite à l’origine sur sept collines et s’étend aujourd’hui sur 19. C’est une ville riche de contradictions, où cohabitent le passé et la modernité du vingtième siècle. Promenez-vous dans le quartier de Rainbow street pour admirer les belles villas des années 30. Flânez dans les boutiques et les souks aux parfums d’épices des mille et une nuits. Laissez-vous charmer par la musique qui est au cœur de la culture jordanienne et reposez-vous dans les cafés typiques en fumant le traditionnel narguilé, tout en dégustant de délicieuses pâtisseries. Et si vous n’êtes pas fatigués, vous pourrez profiter des nuits animées dans les quartiers branchés d’Abdoun ou Jabal Al-Weibdeh. Possibilité en fin d’après-midi d’organiser une dégustation de vins à Abdali.


J3 Amman - Les châteaux du désert - Réserve de Shaumari - Amman

Qasr Kharana a probablement été construit au début du VIIIe siècle comme en témoigne une inscription de l’une des chambres subsistant malgré l’influence du courant sassanide. Qasr Kharana a certainement remplacé une maison grecque ou byzantine antérieure. C’est un des premiers exemples d’architecture islamique dans la région.

Qasr Amra est le plus célèbre des châteaux du désert de l’Est jordanien. C’est l’un des exemples les plus remarquables du premier art omeyyade et de l’architecture islamique. Le château, qui aurait été utilisé comme lieu de villégiature par le calife ou par ses princes pour le sport et le plaisir, est couvert de fresques décrivant des scènes de chasse, des fruits et des femmes. Il contient également un système thermal divisé en trois pièces, témoignant d’une influence romaine.

Qasr al-Azraq est une grande forteresse située dans l’est de l’actuelle Jordanie. Ce château du désert est situé à la périphérie de l’actuelle Azraq, à environ 100 km à l’est d’Amman. Il est construit en basalte, à usage militaire et doit sa célébrité à Lawrence d’Arabie qui s’y établit.

Vous prendrez ensuite la route de la Réserve de Shaumari. Accompagné d’un garde forestier averti, vous pourrez parcourir à pied, en jeep ou à vélo, les 22 km2 grande réserve de chasse dans le sud-est de la Jordanie. Gazelles, ânes sauvages, renards et la belle antilope oryx blanche vivent dans cette zone protégée. Le projet de la réserve contribue activement à la préservation de la rare antilope oryx d’Asie. La réserve faunique de Shaumari offre aux touristes à la fois une observation de la faune, de la botanique et une sensation de safari. Ici, en tant qu’écotouriste, vous pouvez soutenir la protection de la réserve et de ses habitants. De plus, des espèces animales rares peuvent être observées. Des safaris pour tous les goûts vous seront proposés et conviennent également aux familles avec enfants. Des panneaux d’information et des expositions dans le centre d’accueil complètent la visite.


J4 Amman - Salt - Iraq el Amir - Amman

As-Salt est à l’image de la Jordanie : il y existe une harmonie innée entre les habitants, en particulier entre les musulmans et les chrétiens Édifiée sur trois collines du haut plateau de Balqa, dans le centre-ouest de la Jordanie, la ville est située sur l’ancienne voie commerciale majeure reliant Jérusalem et Amman et compte 97 000 habitants. Elle connaît un important développement dans les années 1860-1920, quand des marchands originaires de Naplouse, de Syrie et du Liban font fortune dans le commerce, la banque et l’agriculture. Ils sont bientôt rejoints par des artisans venus de toute la région, attirés par les opportunités qui s’y multiplient. De modeste commune rurale, As-Salt se transforme en une ville prospère, coquette et inclusive. Musulmans et chrétiens vivent dans le mêmes quartiers, composés de grands édifices publics et de belles maisons familiales, construits dans une pierre calcaire locale aux tons jaunes. Encore aujourd’hui, le centre historique de la ville se compose d’un mélange de styles Art nouveau et néocolonial, associés à des traditions locales.

Vous partirez ensuite vers Iraq El Amir. Située dans la vallée fertile du Wadi-Ser, à 20km d’Amman, Iraq el Amir (les grottes du prince) est un ensemble de grottes disposées en amphithéâtre. Le château de Qsar al Abd en a fait la renommée. Ce château a appartenu à la famille des Tobiades, au II ème siècle avant JC. A l’origine, le château s’élevait au milieu d’un lac artificiel mais les séismes successifs en ont modifié l’apparence. Il s’agit d’un type de construction unique dans tout le proche orient. Parmi les quinze grottes qui jonchent les falaises du village, celle d’Al-Bassah sort visiblement du lot. Jésus et les douze disciples s’y seraient arrêtés. L’entrée de la caverne a une voûte en berceau.

Au-dessus de la porte, les visiteurs pourront observer des crucifix gravés à l’intérieur d’un fronton. La grotte n’est pas un simple monument historique. Aux yeux de la communauté villageoise, elle revêt une valeur sentimentale et affective profonde. L’église près de la grotte est une ruine byzantine remarquable. Il faut y entrer pour découvrir l’abside avec ses rangées de bancs où les paroissiens prenaient place et le sol orné de fines mosaïques. Vous irez ensuite à la rencontre des femmes d’iraq el Amir en visitant leur coopérative. Le chômage des femmes est élevé en Jordanie et la reine Noor a créé cette fondation en 1993, dans le but de rendre les femmes de la région financièrement indépendantes et d’augmenter leurs revenus, tout en participant à la préservation du patrimoine local.


J5 Amman - Jerash - Ajlun

Première visite à Jerash, surnommée la « Pompéi du Proche Orient » du fait de son exceptionnelle conservation. Au coeur des monts Gilead, Jérash, ancienne Gérasa, est habitée dès l’époque néolithique, mais elle ne connaitra son apogée qu’à l’époque romaine. Elle fait partie du décapole, une ligue commerciale et artistique de 10 citées gréco-romaines. Vous pourrez vous promenez à travers la ville et découvrir ses théâtres, ses temples, son nymphée, ses églises, ses marchés, ses colonnades, sa place ovale, son hippodrome, ses magnifiques portes et sa voie romaine de 600m, où les ornières laissées par les roues des chars sont encore visibles. Chaque été, le théâtre de Jérash abrite un festival d’art et de culture qui accueille des artistes locaux et internationaux présentant divers spectacles (théâtre, ballet, chant, musique, poésie, opéra, etc…).

Puis, direction le château D’Ajloun. Un court trajet à travers les oliveraies et une forêt de pins, vous conduira à la ville d’Ajloun. Là, sur une colline, se dresse le château de Qualat ar Rabad, à 1250m d’altitude. Ce château est considéré comme le plus bel exemple de l’architecture arabe de la région. Il fut construit par un neveu de Saladin en 1184, pour lutter contre les croisés. La forteresse dominait une vaste étendue au nord de la vallée du Jourdain, ainsi que les voies de passages. De par sa position stratégique, le château contrôlait et protégeait les routes, entre le sud de la Jordanie et la Syrie. Il faisait partie d’une chaîne de forts, dont on allumait les feux la nuit, afin de transmettre des signaux, de l’Euphrate jusqu’au Caire. En 1260, il fut conquis et partiellement détruit par les mongols. Au XVIIIème il devint le siège d’une garnison Ottomane. Bien conservé, le château offre un labyrinthe de tours, de salles, de galeries et d’escaliers à explorer. Puis vous irez à la réserve d’Ajlun pour y passer la nuit.


J6 Ajlun - Um Qais - Um Al Jimal - Ajlun

Après le petit déjeuner, en route vers Um Qais, au nord. Site du célèbre miracle du porc Gadarene, Gadara était réputé en son temps comme centre culturel. C’était la maison de plusieurs poètes et philosophes classiques, y compris Théodore, fondateur d’une école rhétorique à Rome et elle fut appelé « la nouvelle Athènes » par un poète. Perchée sur une splendide colline surplombant la vallée du Jourdain et la mer de Galilée, Gadara est connue aujourd’hui sous le nom d’Umm Qays et possède une impressionnante rue à colonnades, une terrasse voûtée et les ruines de deux théâtres. Vous pourrez admirer les sites touristiques, puis une vue à couper le souffle.

Seconde étape de la journée, Um al Jimal. S’élevant de la plaine de basalte du nord de la Jordanie, Umm al-Jimal est à la fois une ville moderne et un ancien site archéologique, abritant près de 2000 ans d’histoire et de culture fascinantes : nabatéenne, romaine, byzantine, omeyyade, mamelouke, ottomane et moderne. C’était un centre agricole prospère et une étape sur la route des caravanes du Hijaz à Damas. On peut explorer plus de 150 structures anciennes bien conservées, construites dans des quartiers, le long de ruelles sinueuses et autour de places en forme de hosh. Umm al-Jimal est également une communauté moderne, qui a beaucoup à offrir à ses visiteurs. Votre visite dans cette ville enrichira votre expérience archéologique avec un patrimoine culturel bédouin encore bien présent, dans les commerces du centre-ville et les maisons des habitants. Retour à Ajlun.


J7 Aljun - Wadi Mujib - Mer Morte

La réserve naturelle de Mujib est la plus basse au monde en altitude. C’est le plus profond canyon de Jordanie, faisant partie de la chaine du Rift. Elle est située au fond de la profonde gorge de Wadi Mujib, qui pénètre dans la mer morte à près de 410m au-dessous du niveau de la mer. La réserve s’étend jusqu’à Kérak et les montagnes de Madaba, au nord et au sud, atteignent 900m au-dessus du niveau de la mer par endroits. Cette dénivellation de 1310m, associée à l’eau apportée à la vallée par 7 affluents tout le long de l’année, confère au Wadi une magnifique bio diversité. La faune et la flore y sont étonnantes.

La réserve propose différentes randonnées avec différents degrés de difficulté. Entre exploration et marche aquatique, descente en rappel et baignades dans les piscines naturelles creusées en marmite, partez à la découverte d’un monde féérique. La réserve est fermée du 1/11 au 31/3 et les moins de 18 ans ne sont pas acceptés par sécurité. L’entrée n’est pas incluse dans le Jordan Pass et doit être réglée sur place. D’autres Wadi, accessibles aux enfants ou aux marcheurs débutants, peuvent vous être proposés.

Après votre randonnée, direction la mer morte, l’endroit le plus bas au monde, environ 420 mètres en dessous du niveau de la mer. Elle serait le lieu des villes bibliques de Sodome et Gomorrhe. Avec un paysage partiellement inaltéré depuis les temps anciens, c’est l’endroit rêvé pour une excursion. Vous pourrez au choix prendre des bains de soleil ou nager dans ses eaux salées, où vous ne pouvez que flotter. Vous pourrez également profiter des bienfaits d’un massage relaxant, ou essayer les boues pleines de sels minéraux ,puisées au fond de la mer et réputées pour leurs vertus thérapeutiques.


J8 Mer Morte - Madaba - Mont Nebo - Kérak -Dana

Apres le petit déjeuner, départ pour la visite de Madaba. C’est l’un des sites les plus mémorables de la Terre Sainte. Appelée « la ville de la mosaïque », Madaba offre de nombreux sites à explorer. La plus remarquable découverte est une carte de Jérusalem et des autres villes saintes de Palestine, en mosaïque byzantine datant du VIème siècle, à l’intérieur de l’église orthodoxe Saint Georges. L’église des Apôtres offre également de superbes mosaïques.

Ensuite route vers le Mont Nébo, lieu présumé de la sépulture de Moïse, depuis lequel il aperçut la Terre Sainte de Canaan. Vous pourrez admirer le panorama spectaculaire qui englobe la vallée du Jourdain, la mer morte et même par temps très clair Jérusalem. Vous visiterez les restes de l’église datant du IVème siècle construite par les premiers chrétiens byzantins, à la mémoire de Moïse.

Puis, direction Kerak pour la visite de la forteresse de Saladin, ancienne forteresse Croisée encore entourée des fortifications de la vieille cité. Kérak s’élève à 900 mètres au-dessus du niveau de la mer. Aujourd’hui, cette ville présente encore divers bâtiments ottomans restaurés du XIXème siècle. La forteresse fut construite par le roi Baudoin en 1142, contrôlée par Renaud de Chatillon en 1176 et conquise par Saladin en 1189. Le château est un labyrinthe de salles au plafond en voûte, de couloirs sans fin et de souterrains en parfait état. Puis vous prendrez la route vers Dana, pour y passer la nuit.


J9 Dana - Shobak - Little Petra - Petra

Vous profiterez de la matinée pour faire une belle randonnée de 2h dans la réserve naturelle de Dana. La zone du village de Dana, surplombant le pittoresque Wadi Dana, est occupée depuis environ 4000 ans avant JC. Des preuves archéologiques indiquent que les civilisations paléolithique, égyptienne, nabatéenne et romaine ont été présentes dans la région. Le paysage spectaculaire de la région du Feynan et les communautés qui y vivent, abritent une histoire extraordinaire. Alors que la recherche est toujours en cours, on peut dire que Feynan a l’une des plus longues séquences d’établissements humains au monde. Feynan abrite certaines des premières communautés de l’humanité et est l’un des centres les plus anciens et les plus importants d’exploitation durable du cuivre dans le monde antique et l’un des mieux conservés, en raison de l’absence d’exploitation minière moderne.

Vous continuerez par la suite sur Shobak. À environ 25 km au nord de Pétra, un imposant château au sommet d’un rock couronne un paysage sauvage et accidenté. Il est aujourd’hui le nom du village voisin de Shobak, mais pour les Croisés, il a été Crak de Montréal – la forteresse du mont Royal. Il a été construit en 1115, sous le règne de Baldwin I de Jérusalem, le premier de plusieurs châteaux conçus pour protéger la nouvelle province de l’Outre-jourdain de ses ennemis musulmans, qui attaquaient à partir de la route reliant la Syrie et l’Égypte – la vieille route de l’Emperateur. Le midi, vous profiterez d’un déjeuner dans une famille locale Bédouine pour gouter à la gastronomie jordanienne.

Puis visite de la petite Pétra. À dix minutes de route au nord de Petra, près du village néolithique de Beida, ( 7200 à 6500 avant JC, ce qui en fait l’un des premiers villages installés de l’histoire de l’humanité) se trouve Siq Al-Barid. Les archéologues pensent que c’était un faubourg de Pétra. Le site comprend des tombes, des temples, des canaux d’eau et des citernes creusés dans la roche, ainsi que des restes de fresques sur plâtre, peintes par les Nabatéens, qui représentaient des vignes, ce qui confirme l’idée que Beida était la région de production de vin. Dans le Siq Al Barid, le système d’irrigation nabatéen, qui distribuait l’eau par de longs canaux, des réservoirs creusés dans la roche et des barrages, témoigne de la grandeur de ce système. Enfin arrivée à Petra pour y passer la nuit.


J10 Petra

Merveille héritée des temps antiques, Pétra est avant tout un chef-d’œuvre de la nature. Son nom même, qui signifie “pierre” en grec, rend hommage à ces prodigieuses formations géologiques, façonnées par l’eau, le sable et le vent. Une journée entière est nécessaire pour s’immerger complètement dans cette célèbre cité nabatéenne, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Les différents itinéraires se prêtent à la visite des monuments qui ont fait la renommée de Pétra, comme le Khazneh, le Deir, ou le haut lieu du sacrifice (ascension facultative), mais également à la découverte de passages moins connus, offrant des points de vue inédits sur certains tombeaux. Sans nul doute un moment fort du voyage.


J11 Petra - Wadi Rum

Direction le Wadi Rum. Il s’agit du plus vaste et majestueux désert de Jordanie, appelé aussi « Vallée de la Lune ». Lawrence d’Arabie le traversa pour aller conquérir Aqaba. Il a été immortalisé dans le film du même nom, de David Lean et il a servi bien plus tard de décor de cinéma, à de nombreuses reprises (Indiana Jones – Star Wars – Seul sur Mars). La beauté du Wadi Rum est à couper le souffle : collines de grès rouge, plaines sablonneuses, étranges formations rocheuses aux teintes ocres. Un labyrinthe de roches monolithiques, qui s’étend jusqu’à plus de 1750 m d’altitude pour son plus haut sommet.

En plus de sa beauté naturelle, vous pourrez découvrir tout près du Resthouse, les ruines d’un temple nabatéen, dont il ne reste que les fondations. A 800 m du temple se trouve la « source de Lawrence ». Mais une source encore plus belle se trouve au fond du djebel Rum, à environ 500 m. Vous y verrez également un cimetière préislamique (IIIème et IVème avant JC) et des dessins préhistoriques sur des roches de 4000 ans. Le Wadi Rum abrite également des plantes rares et une faune constituée notamment de loup gris, renard de Blandford, chat des sables, Oryx, ibex et quelques 120 espèces d’oiseaux. Une nuit dans le désert vous offrira le coucher et le lever du soleil, ainsi que la contemplation de la voie lactée. Vous allez découvrir ce magnifique désert avec un tour en jeep de 4h et des itinéraires à pied en fonction de votre niveau.


J12 Wadi Rum - Aqaba

Après le petit déjeuner, transfert au centre des visiteurs, où vous retrouverez votre voiture avant de prendre la direction d’Aqaba. Aqaba est la fenêtre de la Jordanie sur la mer. Ses plages de sable fin et ses barrières de corail, sont les plus belles de la mer Rouge. La ville est mentionnée dans l’ancien testament sous le nom d’Ezion-Jeber. C’est un port marchand dès l’époque du roi Salomon. Elle fut occupée successivement par les Édomites, les Nabatéens et les Romains. Elle devint au VIII ème siècle, un carrefour pour les pèlerins se rendant à la Mecque, puis fut reprise par les Croisés et ensuite par les Mamelouks. Vinrent enfin les Ottomans, qui en furent chassés par le Roi Faiçal durant la première guerre mondiale. Vous pourrez, selon vos envies profiter de la plage, faire de la plongée ou du snorkelling, visiter la ville, son musée archéologique, son fort Mamelouk, ou encore faire une balade en bateau.


J13 Aqaba - Amman

Après une matinée farniente à Aqaba, retour vers Amman par la route de Wadi Araba, à travers les couleurs spectaculaires du désert et de paysages à couper le souffle !


J14 Amman - Vol retour

Après le petit-déjeuner, transfert vers l’aéroport selon votre horaire de vol. Fin de votre séjour.


Budget

Ce circuit peut être pour vous une source d’inspiration. Dans tous les cas, nous étudierons ensemble vos envies afin de vous proposer un véritable voyage cousu main, adapté à vos souhaits et à votre budget. Aussi, nous vous conseillons pour les vols et vous offrons la liberté de choisir, en fonction de votre aéroport de départ, de vos dates de voyage et de votre compagnie préférée !

INCLUS

  • Assistance sur place 24H/7J par notre représentant local francophone
  • Accueil francophone à Amman
  • Votre carnet de route détaillé
  • La location d'un véhicule de J2 à J13 inclus, modèle sur demande et selon disponibilité, avec assurance de base et kilométrage illimité.
  • Le Jordan Pass comprenant les entrées pour de très nombreus sites
  • Visite de la coopérative des femmes d’Iraq-el-Amir
  • Accompagnement d’un guide local pour la randonnée dans la réserve de Dana
  • L'excursion en jeep dans le Wadi Rum
  • 13 nuitées dans les hébergements indiqués dans le programme (selon disponibilité, sinon équivalent)
  • Tous les petits-déjeuners sont inclus avec les hébergements
  • Les autres repas, lorsqu'ils sont mentionnés comme inclus dans le programme détaillé
  • Les frais de dossier

 

PAS INCLUS

  • Le billet de vol international (nous consulter)
  • Les dépenses du véhicule, comme le carburant, les péages, les parkings…
  • Les repas qui ne sont pas mentionnés comme inclus dans le programme détaillé
  • Les entrées aux sites, musées, réserves naturelles et parc nationaux, lorsqu'elles ne sont pas mentionnées comme incluses dans le programme détaillé, ou dans votre Jordan Pass
  • Les boissons, dépenses personnelles et éventuels pourboires
  • Les assurances voyage
  • D'une manière générale, tout ce qui n’est pas inclus dans "Le prix comprend"